jeudi 31 décembre 2009

Cap sur l'avenir, cap sur 2010.

Ce soir à 0h00, 2009 sera dernière nous et 2010 nous accueillera, portant nos espoirs d'une société meilleure, plus juste et où la peur du lendemain n'existera plus.

Car il est vrai qu'à l'heure du bilan 2009 à Lambersart, le tableau  n'est pas réjouissant : +25% de bénéficiaires aux Restos du Cœur, + 15% au Secours Populaire, des aides du CCAS qui explosent :130% de la ligne budgétaire affectée à l'aide aux tickets de cantine consommée avec des familles qui viennent aujourd'hui de tous les quartiers de Lambersart, idem pour les chèques alimentaires. Et tout ça avec les taux d'imposition locale en tête du classement des villes du département. Et ce n'est pas la minorité de foyers bénéficiant d'abattement fiscaux qui font que la majorité des familles sont étranglées par les impôts locaux (5000 € pour un appartement de 110 m² a-t-on pu lire dans la presse !).

Une population qui fait face à des difficultés financières de plus en plus importante, une délinquance qui augmente de plus de 13%, un sentiment d'insécurité général, une Police Municipale qui n'a pas les moyens humains d'assurer ses missions, et face à cela une réorganisation du service bâtie à la va vite, sans l'accord des principaux intéressés, qui, a effectifs constants, devront travailler plus (sans gagner plus puisque les heures supplémentaires sont supprimées). Dans moins de 6 mois, le système sera inefficace.

Alors face à cette situation plus que délicate pour nos concitoyens, nous verrons les solutions que la majorité municipale aura à nous, à vous apporter.

Plus que jamais, en 2010, à Lambersart, le bien-vivre ne vaudra que s'il est partagé par tous.

Bien cordialement, et meilleurs voeux à tous.


Jérôme ROUSSEL

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire